Commune

, ,

Commune Commune

À PARAÎTRE

mai 2021 — 200 pages
Format : 131 x 212 mm
ISBN : 978-3-0361-0136-1
Chez votre libraire : 8,50 €
En numérique : 3,49 €
L’antilivre : 0 €

La Commune est l’éternité de notre défaite, mais son drame dispose des enseignements qui ont nourri, et continuent de le faire, une critique qui quête inlassablement les traces d’une praxis révolutionnaire : l’émancipation sociale persiste dans la puissance des peuples se saisissant de leur autonomie.

Cet ouvrage cherche à établir une vision commune de cette émancipation sociale, en constituant une dialectique entre des pensées révolutionnaires qui se sont opposées avec véhémence au cours de l’Histoire — notamment lors de la Première Internationale —, et dont l’affrontement continue d’émailler le souhait contemporain d’une radicalité de la transformation politique.

Cette vision commune transparaît sourdement à partir des liens qui continuent de se tisser à l’ombre des déchirements idéologiques. Elle laisse entendre, dans le terreau politique que façonnent les ruines de la Commune de Paris, l’idée libératrice que suppose la déstructuration de l’évidence étatique, et la possibilité de voir se produire, au-delà des résistances bourgeoises qui cristallisent l’Histoire, le renversement d’un horizon, celui des peuples découvrant cette force agissante, émancipatrice et autonome qui leur demeure invariablement commune.

Ce recueil de textes contient :

  • La Commune, de Pierre Kropotkine ;
  • La Commune de Paris, de Pierre Kropotkine ;
  • La Commune de Paris et la notion de l’État, de Mikhaïl Bakounine ;
  • La Guerre civile en France, de Karl Marx ;
  • et en guise de postface, l’introduction de 1891 de Friedrich Engels à La Guerre civile en France : « Regardez la Commune de Paris. C’était la dictature du prolétariat. »